SAEIO

SAEIO « Phases », commissariat Laura Morsch-Kihn / 2 juillet – 30 octobre 2016 / FRAC PACA – Marseille

PHASE-FRAC_PACA

SAEIO, « Sans titre », Pont de l’Aqueduc, Paris, 2013

 

 

SAEIO – Phases

Le graffiti comme performance

 

Pour SAEIO, le graffiti est à la fois une réalité formelle et un engagement dans le monde qui désigne une liberté d’action. Déjouer les codes du graffiti pour en effacer les limites, qui est aussi entrevoir la possibilité d’une nouvelle approche de la peinture.

Ici le graffiti se traduit tel une peinture transitoire en acte, où le peintre agit sur et avec la réalité ordinaire de la ville. Usant de l’écriture, du corps, du temps et de l’espace in situ, il convoque une variété de pratiques (chorégraphie, marche, ethnographie, mode, …). Son processus, s’il est concerté, contient néanmoins une part non maîtrisable due, notamment, à son statut illégal, laissant place au hasard qui engendre de nombreux événements et interactions intégrés à la peinture. Son public, c’est la multitude qui peut prendre le statut tant de regardeurs que d’activateurs.

Le titre de l’exposition, PHASES, s’il fait référence à l’idée d’un ensemble d’actions, d’une évolution, prend aussi en compte ce passage par l’exposition et l’impossibilité, pour le graffiti, de s’exposer tel quel.

La production de documents (photographies, vidéos, sons  …) inhérente à cette pratique pour garder la trace, voire la preuve d’une action semble être ici le support idéal pour médiatiser les performances de SAEIO. Via un ensemble de documents bruts, détournés, montés, édités ou encore reconstitués, montrés en toute légalité, le graffiti sorti de la réalité de la ville prend un autre statut. Et, sans doute, est-ce dans l’ici & maintenant que doit se poser la question de son devenir art ?

Laura Morsch-Kihn

 

 

 

En parallèle de l’exposition PHASES, le Frac s’inscrit dans le projet Interagir avec la ville en partenariat avec la Fondation d’entreprise LOGIREM. Il se déploie à travers une résidence de création avec SAEIO en juillet 2016 pour la réalisation d’une peinture monumentale, Zoom_13014, au sein de La Busserine et d’ateliers d’initiation au graffiti destinés aux enfants du quartier du Grand Saint Barthélemy (Marseille 14e).

Partenaires associés : Straat galerie, L’Agora, Alafou, Pébéo

SAEIO, « ZOOM 13014 », La Busserine, Juillet 2016

 

 

Atelier de création Jump Ocean, centre social Agora, La Busserine, Marseille :

 

copyrights photographies Laura Morsch-Kihn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s